Rechercher

Augmenter le revenu des agriculteurs ou celui des citadins prompts à se déverser dans les rues ?

On peut comprendre que le Sénégal tente de protéger ses industriels. Mais le blocage des exportations est-il la bonne réponse ? La question est de comprendre comment les opérateurs chinois peuvent acheter les arachides en moyenne 20% au-dessus du prix officiel et pourquoi les huiliers sénégalais ne sont pas en mesure de suivre cette évolution ? Si le prix du marché est supérieur au prix d’achat officiel, la décision du Ministère de l’Agriculture sera peu efficace. Nul doute que les graines d’arachide trouveront les voies pour sortir du pays et il y a fort à parier que les exportations gambiennes d’arachides vont exploser !!!! Ne s’agit-il pas là, une nouvelle fois, de l’éternel dilemme entre l’amélioration du sort des masses paysannes (qui bénéficient des prix d’achat plus élevés ) et le maintien de prix à la consommation « modérés » pour les populations urbaines (qui pâtiront de la hausse des prix d’achat aux producteurs, sauf augmentation de la productivité chez les huiliers) ? Et comme souvent (toujours ?) l’arbitrage se fait en faveur des seconds qui ont le pouvoir de faire tomber les gouvernements par des manifestations alors que les paysans subissent en silence …..

L’Etat du Sénégal suspend les exportations des graines d’arachide commodafrica.com

2 vues

CONTACT