Rechercher

L'agriculture africaine face au changement climatique

Je ne peux qu'adhérer aux conclusions de l'étude du CIRAD rapportée dans cet article sur Jeune Afrique.


Face au changement climatique, il faut bien sur revenir aux cultures traditionnelles comme le sorgho et le mil en remplacement du maïs.


Et bien évidemment il faut d'urgence se pencher sur la santé des sols. Mais maintenant qu'ils ont été fortement dégradé cela ne sera pas si simple. même sur des surface de l'ordre d'un hectare, il est quasiment impossible pour un agriculteur qui cultive souvent sans matériel, de produire et d'épandre fumier ou compost en quantité suffisante pour restaurer la matière organique de ses champs. La promotion de système d'exploitation en polycultures-élevage, le retour aux associations culturales sur une même parcelle, la sauvegarde ou la plantation d'arbres, la création de haies... sont des pistes intéressantes à promouvoir.


2 vues

CONTACT