Rechercher

L'original naturel vaut mieux que la copie industrielle

Dernière mise à jour : 2 janv.

J'ai beaucoup de mal à imaginer que la culture de cellules en laboratoire ait un impact environnemental plus faible que la culture de caféiers si l'on prend vraiment en compte l'intégralité des impacts comme la construction et le fonctionnement de ces laboratoires.

Et puis il ne faut pas oublier, qu'une fois passé au stade industriel, ce succédané de café enrichira une poignée d'actionnaires ou des fonds de pension alors que la culture de café apporte des revenus à des milliers de petits producteurs. Ils sont bien maigres, certes mais il faut travailler à les améliorer plutôt qu'à les supprimer.


La solution n'est certainement pas dans ce qui relève pour moi de dérives scientifiques. Il y a d'autres défis bien plus important à relever pour les chercheurs que de vouloir remplacer les produits agricoles. Pour ce qui est du café, il vaut mieux appuyer la promotion d'une production durable sans doute en systèmes agroforestiers et d'une commercialisation équitable.


Même si j'ai conscience des limites des certifications, je continuerai à boire un vrai café, issu d'une commercialisation et d'une production responsable. Ou alors , à mon grand regret, je me passerai de café. Mais, en ce qui me concerne, et quelque soit son goût, le café de laboratoire c'est niet !

https://www.france24.com/fr/info-en-continu/20211027-apr%C3%A8s-la-viande-le-caf%C3%A9-de-laboratoire

11 vues0 commentaire