top of page
Rechercher

Pour un mix entre agroécologie et fertilisation minérale



Plutôt d'accord avec l'approche des chercheurs du CIRAD présentée dans cet article.


Comme bien souvent dans la vie, la meilleure solution est dans le compromis plutôt que dans les positions extrêmes. Autant, je ne suis pas pour une fertilisation uniquement basée sur des apports d'engrais minéraux parce qu'elle se traduit souvent par une dégradation des sols et notamment de le taux de matière organique. Autant il me semble difficile de compenser les exportations d'éléments nutritifs liés aux récoltes par les seuls engrais organiques, les pratiques agroécologiques ou l'agroforesterie.

Sauf pour ceux qui visent une certification Bio, un mix entre ces pratiques et une fertilisation minérale me semble une option raisonnable pour compenser les exportations, maintenir les sols vivants et préserver leurs taux de matière organique.

10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page