Rechercher

Du faux café sous couvert de responsabilité Environnementale et Sociale

Décidément la protection de l'environnement et l'éthique sont mis à toutes les sauces pour nous faire avaler n'importe quoi.




On va être clair, un café préparé sans aucun grain de café, ce ne peut pas être du café. Cela y ressemble peut-être. Cela en a peut-être la couleur, le goût et même l'odeur, mais ce ne sera jamais du café. pas plus que la vanilline de synthèse n'est de la vanille !


Je ne vois d'ailleurs aucun avantage environnemental. Les sous produits recyclés proviendraient de fermes. En quoi produire de blé, du colza, de la betterave, des fruits .... sur ces fermes serait-il plus respectueux de l'environnement que de produire du café sur des plantations en Afrique, en Asie ou en Amérique du Sud ? Que sait-on des pratiques culturales et des process qui ont générés ses sous-produits recyclés.


Quant au fait que ce produit de synthèse serait plus éthique que le vrai café, j'avoue ne pas comprendre sur quelle base on peut affirmer cela. Quid des conditions de travail dans les fameuses fermes , dans les industries où serait synthétiser ce faux café


On marche sur la tête si on en est arrivé à penser que l'avenir de l'écologie c'est de remplacer les produits agricoles par des succédanés synthétisés dans des laboratoires. Il faut défendre le retour à une agriculture plus respectueuse de l'environnement et à des pratiques commerciales assurant une juste rémunération de tous les acteurs d'une filière mais certainement pas remplacer l'agriculture par une synthèse industrielle, fut elle à base de sous produits recyclés !


7 vues

CONTACT